Claudia Gallo

Fondatrice, responsable des activités culturelles et sportives

Licenciée en Sciences sociales à l'Université de Lausanne, enseignante spécialisée (en formation Master en enseignement spécialisé à la HEP) et comédienne (cours Florent, à Paris).

Fille d’immigrés uruguayens, Claudia Gallo a toujours été sensible à la question des migrants et à la diversité culturelle. En 2003, elle effectue un stage au Bureau cantonal d’Intégration des étrangers et à la prévention du racisme. Après son master en anthropologie de la santé (SSP), elle est engagée en 2013 au CREAL (centre de ressources pour élèves allophones) pour l’ouverture d’une classe d’accueil avec des élèves à l’aide d’urgence de l’Établissement Vaudois d’Accueil des Migrants (EVAM). Elle assure ensuite l’ouverture d’une classe pour élèves rom, dans le cadre d’une expérience pilote qui sera renouvelée pour trois mandats consécutifs en 2014 et 2015. Sa collaboration avec le Doyen d’accueil de Lausanne, Christophe Blanchet, lui a permis d’acquérir une expérience de terrain en étant directement confrontée aux problématiques que les jeunes migrants vivent au quotidien, et de se spécialiser en alphabétisation. 

À côté de ses activités d’enseignantes, elle poursuit ses projets artistiques. En 2015, elle collabore à l’écriture du scénario du film de fiction « Fortuna » aux côtés du réalisateur Germinal Roaux. Ce film prend naissance et s’inspire de son travail quotidien avec les jeunes migrants. Pour elle, l’association Alma est un moyen de réunir deux univers auxquels elle tient : celui de la migration et de la diversité, ainsi que l'univers artistique et culturel.

Marie-Claude Golaz

Présidente de l’association

Enseignante à la retraite.

Titulaire d’un brevet d’enseignement primaire du canton de Vaud, elle a enseigné dès 1974 dans les écoles primaires de Moudon où elle s’est confrontée à la mixité culturelle des classes à laquelle elle n’était pas préparée. Cela la poussera en 1989 à parfaire sa formation pédagogique à la FAPSE (Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation) de Genève. Licence en poche, elle sera engagée comme enseignante de classe d’accueil à Renens. Touchée par l’engagement et le courage de ses élèves allophones, elle s’intéresse à la richesse et à la diversité de la migration et participe à la commission d’intégration suisse et étrangers (CISE) de Renens en qualité de représentante des enseignants. En parallèle, elle milite à l’AVESAC (Association Vaudoise des Enseignants en Structure d’Accueil) dès sa création en 2004, et sera membre du comité afin de donner de meilleures chances d’insertion professionnelle et de meilleures perspectives scolaires aux élèves issus de la migration. Sa dernière expérience professionnelle à la tête d’une classe d’accueil composée presque exclusivement de mineurs non accompagnés (MNA) mettra en lumière toute la complexité de la tâche de passeur de savoir. Aujourd’hui retraitée, elle poursuit son engagement à la permanence Info Naturalisation à Renens qui permet à des personnes résidentes en Suisse et issues de la migration de se préparer à leur audition de naturalisation.

Stéphanie de Meyer Surian

Secrétaire de l’association

Stéphanie de Meyer est enseignante dans une classe d’accueil. Son intérêt pour l’intégration des jeunes issus de la migration pendant plus de 20 ans s’est construit à partir d’un itinéraire aussi varié que surprenant. Peintre de rue, licenciée en philosophie, en littérature et en psychologie, décoratrice de chalets d’alpage, cuisinière gourmande et restauratrice, écrivain en herbe, fée du logis, Stéphanie de Meyer a toujours conduit ses projets autour de la créativité et de la découverte. Son parcours au Nicaragua et à Madagascar l’invite à mesurer toute la complexité des situations des jeunes qu’elles accompagnent.

Suleqa Mohamed Salim

Educatrice de la petite enfance et collaboratrice d'Alma

D’origine somalienne, Suleqa arrive en Suisse en 1991 avec sa famille dans un centre de réfugiés de Crissier où elle intègre une classe d’accueil. Après sa scolarité à Renens, elle suit deux ans de stage d’éducatrice ce qui confirme son souhait de vouloir faire ce métier, et, avec une volonté et ténacité, elle entame une formation d’éducatrice de la petite enfance, métier qu’elle exerce depuis 10 ans à Lausanne. En 2013, elle apporte régulièrement son aide et son soutien pédagogique à un jeune Somalien de la classe d’accueil de Marie-Claude Golaz, qui manque de ressources pour s’adapter aux exigences scolaires. Elle assurera durant deux ans cet accompagnement à Renens. Dans les activités de l’association Alma, elle dispense l’énergie, la qualité de cœur et d’enthousiasme d’une jeune femme profondément concernée par les questions de la migration. Son aide dans la médiation culturelle avec les familles somaliennes est très précieuse pour Alma.

Martial Innocent Ayissi

Coach de kickboxing

D'origine camerounaise, marié et père de trois enfants, Martial vit en Suisse depuis 15 ans. Instructeur expérimenté, il sait lui-même combien la pratique du sport a été décisive dans sa jeunesse passée au Cameroun, en lui apprenant les valeurs essentielles de confiance en soi, de discipline, de respect, de partage, mais aussi en lui offrant de belles opportunités professionnelles. Aujourd'hui, ces jeunes lui rappellent son enfance et son parcours d'immigré. C'est donc avec beaucoup de considération, de passion et d'engagement qu'il aime enseigner aux jeunes pour leur transmettre à son tour son savoir, ses valeurs et son expérience de vie.

Chaminda Maillardet

Educateur autodidacte, moniteur à l'Espace 44, centre socioculturel des Bergières, et technicien hardware

Travaillant depuis 2004 à l’espace 44, Chaminda est doté d’une grande expérience de terrain dans le domaine de l’animation et de l’éducation, et dans la gestion des conflits des pré-adolescents aux jeunes adultes. L’espace 44 est un espace convivial intergénérationnel fréquenté aussi par les jeunes de classe d’accueil des Bergières, qui y viennent échanger, partager, manger, jouer au babyfoot et au billard. Ainsi, il connait, suit et motive depuis plusieurs années certains de ces jeunes qui viennent également à notre cours de kickboxing. Il fut l’initiateur des cours de freeboard donnés à la Vallée de la Jeunesse et travaille également chaque été au Lausanne sur Mer depuis 2015, en tant que moniteur sportif polyvalent. Il y donne des cours de freeboard, paddle, mayak, kayak, basket, ping-pong et encore longboard, et assure le bon déroulement de cet événement estival en veillant à la sécurité des jeunes. Chaminda est un être passionné et concerné par la thématique de l’intégration des étrangers et de la diversité culturelle. Sa présence quotidienne auprès de ces jeunes, son énergie, sa générosité, son bon sens et son engagement sincère auprès d’eux sont ses atouts. Il a ainsi naturellement réussi à créer et à assurer un lien extrêmement précieux avec les jeunes.

Thierry Michellod

Moniteur de natation

"La natation est un domaine où l'on peut expérimenter des concepts dont on entend beaucoup parler, mais qui ne sont pas toujours faciles à appliquer ou à accepter dans la vie quotidienne, en particulier quand on rencontre des difficultés. Ce sont des notions comme le fameux lâcher-prise, ne pas écouter ses peurs, taire son mental, faire confiance à la vie et aux lois de la physique, être attentif à ce que l'on ressent. Nager peut sembler être un exploit si l'on pense que ce sera grâce à nos efforts, notre intelligence, notre application, notre persévérance, notre courage et nos talents qu'on y parviendra. Il est vrai que si l'on envisage l'eau comme un danger et qu'on est prêt à se débattre pour ne pas s'y noyer, c'est mal parti! Alors que si, au contraire, on pense que l'eau est notre amie, qu'elle nous "aime" depuis toujours puisque sans elle nous ne serions pas là, que c'est elle qui a pris soin de nous dans le ventre de notre mère, que si on lui redonne cette confiance quand on rentre dans l'eau, elle nous portera, nous fera flotter et nous aidera à nager. C'est aussi simple que cela. Si cette méthode pouvait s'appliquer avec autant de succès en dehors de l'eau pour traverser les situations que l'on rencontre dans la vie de tous les jours, ce serait bien agréable. En tous cas, c'est un réel plaisir de partager cela avec les personnes désirant apprendre à nager."

Claudia Gallo

Fondatrice, responsable des activités culturelles et sportives

Licenciée en Sciences sociales à l'Université de Lausanne, enseignante spécialisée (en formation Master en enseignement spécialisé à la HEP) et comédienne (cours Florent, à Paris).

Fille d’immigrés uruguayens, Claudia Gallo a toujours été sensible à la question des migrants et à la diversité culturelle. En 2003, elle effectue un stage au Bureau cantonal d’Intégration des étrangers et à la prévention du racisme. Après son master en anthropologie de la santé (SSP), elle est engagée en 2013 au CREAL (centre de ressources pour élèves allophones) pour l’ouverture d’une classe d’accueil avec des élèves à l’aide d’urgence de l’Établissement Vaudois d’Accueil des Migrants (EVAM). Elle assure ensuite l’ouverture d’une classe pour élèves rom, dans le cadre d’une expérience pilote qui sera renouvelée pour trois mandats consécutifs en 2014 et 2015. Sa collaboration avec le Doyen d’accueil de Lausanne, Christophe Blanchet, lui a permis d’acquérir une expérience de terrain en étant directement confrontée aux problématiques que les jeunes migrants vivent au quotidien, et de se spécialiser en alphabétisation. 

À côté de ses activités d’enseignantes, elle poursuit ses projets artistiques. En 2015, elle collabore à l’écriture du scénario du film de fiction « Fortuna » aux côtés du réalisateur Germinal Roaux. Ce film prend naissance et s’inspire de son travail quotidien avec les jeunes migrants. Pour elle, l’association Alma est un moyen de réunir deux univers auxquels elle tient : celui de la migration et de la diversité, ainsi que l'univers artistique et culturel.

Stéphanie de Meyer Surian

Secrétaire de l’association

Stéphanie de Meyer est enseignante dans une classe d’accueil. Son intérêt pour l’intégration des jeunes issus de la migration pendant plus de 20 ans s’est construit à partir d’un itinéraire aussi varié que surprenant. Peintre de rue, licenciée en philosophie, en littérature et en psychologie, décoratrice de chalets d’alpage, cuisinière gourmande et restauratrice, écrivain en herbe, fée du logis, Stéphanie de Meyer a toujours conduit ses projets autour de la créativité et de la découverte. Son parcours au Nicaragua et à Madagascar l’invite à mesurer toute la complexité des situations des jeunes qu’elles accompagnent.

Martial Innocent Ayissi

Coach de kickboxing

D'origine camerounaise, marié et père de trois enfants, Martial vit en Suisse depuis 15 ans. Instructeur expérimenté, il sait lui-même combien la pratique du sport a été décisive dans sa jeunesse passée au Cameroun, en lui apprenant les valeurs essentielles de confiance en soi, de discipline, de respect, de partage, mais aussi en lui offrant de belles opportunités professionnelles. Aujourd'hui, ces jeunes lui rappellent son enfance et son parcours d'immigré. C'est donc avec beaucoup de considération, de passion et d'engagement qu'il aime enseigner aux jeunes pour leur transmettre à son tour son savoir, ses valeurs et son expérience de vie.

Thierry Michellod

Moniteur de natation

"La natation est un domaine où l'on peut expérimenter des concepts dont on entend beaucoup parler, mais qui ne sont pas toujours faciles à appliquer ou à accepter dans la vie quotidienne, en particulier quand on rencontre des difficultés. Ce sont des notions comme le fameux lâcher-prise, ne pas écouter ses peurs, taire son mental, faire confiance à la vie et aux lois de la physique, être attentif à ce que l'on ressent. Nager peut sembler être un exploit si l'on pense que ce sera grâce à nos efforts, notre intelligence, notre application, notre persévérance, notre courage et nos talents qu'on y parviendra. Il est vrai que si l'on envisage l'eau comme un danger et qu'on est prêt à se débattre pour ne pas s'y noyer, c'est mal parti! Alors que si, au contraire, on pense que l'eau est notre amie, qu'elle nous "aime" depuis toujours puisque sans elle nous ne serions pas là, que c'est elle qui a pris soin de nous dans le ventre de notre mère, que si on lui redonne cette confiance quand on rentre dans l'eau, elle nous portera, nous fera flotter et nous aidera à nager. C'est aussi simple que cela. Si cette méthode pouvait s'appliquer avec autant de succès en dehors de l'eau pour traverser les situations que l'on rencontre dans la vie de tous les jours, ce serait bien agréable. En tous cas, c'est un réel plaisir de partager cela avec les personnes désirant apprendre à nager."

Marie-Claude Golaz

Présidente de l’association

Enseignante à la retraite.

Titulaire d’un brevet d’enseignement primaire du canton de Vaud, elle a enseigné dès 1974 dans les écoles primaires de Moudon où elle s’est confrontée à la mixité culturelle des classes à laquelle elle n’était pas préparée. Cela la poussera en 1989 à parfaire sa formation pédagogique à la FAPSE (Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation) de Genève. Licence en poche, elle sera engagée comme enseignante de classe d’accueil à Renens. Touchée par l’engagement et le courage de ses élèves allophones, elle s’intéresse à la richesse et à la diversité de la migration et participe à la commission d’intégration suisse et étrangers (CISE) de Renens en qualité de représentante des enseignants. En parallèle, elle milite à l’AVESAC (Association Vaudoise des Enseignants en Structure d’Accueil) dès sa création en 2004, et sera membre du comité afin de donner de meilleures chances d’insertion professionnelle et de meilleures perspectives scolaires aux élèves issus de la migration. Sa dernière expérience professionnelle à la tête d’une classe d’accueil composée presque exclusivement de mineurs non accompagnés (MNA) mettra en lumière toute la complexité de la tâche de passeur de savoir. Aujourd’hui retraitée, elle poursuit son engagement à la permanence Info Naturalisation à Renens qui permet à des personnes résidentes en Suisse et issues de la migration de se préparer à leur audition de naturalisation.

Suleqa Mohamed Salim

Educatrice de la petite enfance et collaboratrice d'Alma

D’origine somalienne, Suleqa arrive en Suisse en 1991 avec sa famille dans un centre de réfugiés de Crissier où elle intègre une classe d’accueil. Après sa scolarité à Renens, elle suit deux ans de stage d’éducatrice ce qui confirme son souhait de vouloir faire ce métier, et, avec une volonté et ténacité, elle entame une formation d’éducatrice de la petite enfance, métier qu’elle exerce depuis 10 ans à Lausanne. En 2013, elle apporte régulièrement son aide et son soutien pédagogique à un jeune Somalien de la classe d’accueil de Marie-Claude Golaz, qui manque de ressources pour s’adapter aux exigences scolaires. Elle assurera durant deux ans cet accompagnement à Renens. Dans les activités de l’association Alma, elle dispense l’énergie, la qualité de cœur et d’enthousiasme d’une jeune femme profondément concernée par les questions de la migration. Son aide dans la médiation culturelle avec les familles somaliennes est très précieuse pour Alma.

Chaminda Maillardet

Educateur autodidacte, moniteur à l'Espace 44, centre socioculturel des Bergières, et technicien hardware

Travaillant depuis 2004 à l’espace 44, Chaminda est doté d’une grande expérience de terrain dans le domaine de l’animation et de l’éducation, et dans la gestion des conflits des pré-adolescents aux jeunes adultes. L’espace 44 est un espace convivial intergénérationnel fréquenté aussi par les jeunes de classe d’accueil des Bergières, qui y viennent échanger, partager, manger, jouer au babyfoot et au billard. Ainsi, il connait, suit et motive depuis plusieurs années certains de ces jeunes qui viennent également à notre cours de kickboxing. Il fut l’initiateur des cours de freeboard donnés à la Vallée de la Jeunesse et travaille également chaque été au Lausanne sur Mer depuis 2015, en tant que moniteur sportif polyvalent. Il y donne des cours de freeboard, paddle, mayak, kayak, basket, ping-pong et encore longboard, et assure le bon déroulement de cet événement estival en veillant à la sécurité des jeunes. Chaminda est un être passionné et concerné par la thématique de l’intégration des étrangers et de la diversité culturelle. Sa présence quotidienne auprès de ces jeunes, son énergie, sa générosité, son bon sens et son engagement sincère auprès d’eux sont ses atouts. Il a ainsi naturellement réussi à créer et à assurer un lien extrêmement précieux avec les jeunes.

Claudia Gallo

Fondatrice, responsable des activités culturelles et sportives

Licenciée en Sciences sociales à l'Université de Lausanne, enseignante spécialisée (en formation Master en enseignement spécialisé à la HEP) et comédienne (cours Florent, à Paris).

Fille d’immigrés uruguayens, Claudia Gallo a toujours été sensible à la question des migrants et à la diversité culturelle. En 2003, elle effectue un stage au Bureau cantonal d’Intégration des étrangers et à la prévention du racisme. Après son master en anthropologie de la santé (SSP), elle est engagée en 2013 au CREAL (centre de ressources pour élèves allophones) pour l’ouverture d’une classe d’accueil avec des élèves à l’aide d’urgence de l’Établissement Vaudois d’Accueil des Migrants (EVAM). Elle assure ensuite l’ouverture d’une classe pour élèves rom, dans le cadre d’une expérience pilote qui sera renouvelée pour trois mandats consécutifs en 2014 et 2015. Sa collaboration avec le Doyen d’accueil de Lausanne, Christophe Blanchet, lui a permis d’acquérir une expérience de terrain en étant directement confrontée aux problématiques que les jeunes migrants vivent au quotidien, et de se spécialiser en alphabétisation. 

À côté de ses activités d’enseignantes, elle poursuit ses projets artistiques. En 2015, elle collabore à l’écriture du scénario du film de fiction « Fortuna » aux côtés du réalisateur Germinal Roaux. Ce film prend naissance et s’inspire de son travail quotidien avec les jeunes migrants. Pour elle, l’association Alma est un moyen de réunir deux univers auxquels elle tient : celui de la migration et de la diversité, ainsi que l'univers artistique et culturel.

Suleqa Mohamed Salim

Educatrice de la petite enfance et collaboratrice d'Alma

D’origine somalienne, Suleqa arrive en Suisse en 1991 avec sa famille dans un centre de réfugiés de Crissier où elle intègre une classe d’accueil. Après sa scolarité à Renens, elle suit deux ans de stage d’éducatrice ce qui confirme son souhait de vouloir faire ce métier, et, avec une volonté et ténacité, elle entame une formation d’éducatrice de la petite enfance, métier qu’elle exerce depuis 10 ans à Lausanne. En 2013, elle apporte régulièrement son aide et son soutien pédagogique à un jeune Somalien de la classe d’accueil de Marie-Claude Golaz, qui manque de ressources pour s’adapter aux exigences scolaires. Elle assurera durant deux ans cet accompagnement à Renens. Dans les activités de l’association Alma, elle dispense l’énergie, la qualité de cœur et d’enthousiasme d’une jeune femme profondément concernée par les questions de la migration. Son aide dans la médiation culturelle avec les familles somaliennes est très précieuse pour Alma.

Thierry Michellod

Moniteur de natation

"La natation est un domaine où l'on peut expérimenter des concepts dont on entend beaucoup parler, mais qui ne sont pas toujours faciles à appliquer ou à accepter dans la vie quotidienne, en particulier quand on rencontre des difficultés. Ce sont des notions comme le fameux lâcher-prise, ne pas écouter ses peurs, taire son mental, faire confiance à la vie et aux lois de la physique, être attentif à ce que l'on ressent. Nager peut sembler être un exploit si l'on pense que ce sera grâce à nos efforts, notre intelligence, notre application, notre persévérance, notre courage et nos talents qu'on y parviendra. Il est vrai que si l'on envisage l'eau comme un danger et qu'on est prêt à se débattre pour ne pas s'y noyer, c'est mal parti! Alors que si, au contraire, on pense que l'eau est notre amie, qu'elle nous "aime" depuis toujours puisque sans elle nous ne serions pas là, que c'est elle qui a pris soin de nous dans le ventre de notre mère, que si on lui redonne cette confiance quand on rentre dans l'eau, elle nous portera, nous fera flotter et nous aidera à nager. C'est aussi simple que cela. Si cette méthode pouvait s'appliquer avec autant de succès en dehors de l'eau pour traverser les situations que l'on rencontre dans la vie de tous les jours, ce serait bien agréable. En tous cas, c'est un réel plaisir de partager cela avec les personnes désirant apprendre à nager."

Marie-Claude Golaz

Présidente de l’association

Enseignante à la retraite.

Titulaire d’un brevet d’enseignement primaire du canton de Vaud, elle a enseigné dès 1974 dans les écoles primaires de Moudon où elle s’est confrontée à la mixité culturelle des classes à laquelle elle n’était pas préparée. Cela la poussera en 1989 à parfaire sa formation pédagogique à la FAPSE (Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation) de Genève. Licence en poche, elle sera engagée comme enseignante de classe d’accueil à Renens. Touchée par l’engagement et le courage de ses élèves allophones, elle s’intéresse à la richesse et à la diversité de la migration et participe à la commission d’intégration suisse et étrangers (CISE) de Renens en qualité de représentante des enseignants. En parallèle, elle milite à l’AVESAC (Association Vaudoise des Enseignants en Structure d’Accueil) dès sa création en 2004, et sera membre du comité afin de donner de meilleures chances d’insertion professionnelle et de meilleures perspectives scolaires aux élèves issus de la migration. Sa dernière expérience professionnelle à la tête d’une classe d’accueil composée presque exclusivement de mineurs non accompagnés (MNA) mettra en lumière toute la complexité de la tâche de passeur de savoir. Aujourd’hui retraitée, elle poursuit son engagement à la permanence Info Naturalisation à Renens qui permet à des personnes résidentes en Suisse et issues de la migration de se préparer à leur audition de naturalisation.

Martial Innocent Ayissi

Coach de kickboxing

D'origine camerounaise, marié et père de trois enfants, Martial vit en Suisse depuis 15 ans. Instructeur expérimenté, il sait lui-même combien la pratique du sport a été décisive dans sa jeunesse passée au Cameroun, en lui apprenant les valeurs essentielles de confiance en soi, de discipline, de respect, de partage, mais aussi en lui offrant de belles opportunités professionnelles. Aujourd'hui, ces jeunes lui rappellent son enfance et son parcours d'immigré. C'est donc avec beaucoup de considération, de passion et d'engagement qu'il aime enseigner aux jeunes pour leur transmettre à son tour son savoir, ses valeurs et son expérience de vie.

Stéphanie de Meyer Surian

Secrétaire de l’association

Stéphanie de Meyer est enseignante dans une classe d’accueil. Son intérêt pour l’intégration des jeunes issus de la migration pendant plus de 20 ans s’est construit à partir d’un itinéraire aussi varié que surprenant. Peintre de rue, licenciée en philosophie, en littérature et en psychologie, décoratrice de chalets d’alpage, cuisinière gourmande et restauratrice, écrivain en herbe, fée du logis, Stéphanie de Meyer a toujours conduit ses projets autour de la créativité et de la découverte. Son parcours au Nicaragua et à Madagascar l’invite à mesurer toute la complexité des situations des jeunes qu’elles accompagnent.

Chaminda Maillardet

Educateur autodidacte, moniteur à l'Espace 44, centre socioculturel des Bergières, et technicien hardware

Travaillant depuis 2004 à l’espace 44, Chaminda est doté d’une grande expérience de terrain dans le domaine de l’animation et de l’éducation, et dans la gestion des conflits des pré-adolescents aux jeunes adultes. L’espace 44 est un espace convivial intergénérationnel fréquenté aussi par les jeunes de classe d’accueil des Bergières, qui y viennent échanger, partager, manger, jouer au babyfoot et au billard. Ainsi, il connait, suit et motive depuis plusieurs années certains de ces jeunes qui viennent également à notre cours de kickboxing. Il fut l’initiateur des cours de freeboard donnés à la Vallée de la Jeunesse et travaille également chaque été au Lausanne sur Mer depuis 2015, en tant que moniteur sportif polyvalent. Il y donne des cours de freeboard, paddle, mayak, kayak, basket, ping-pong et encore longboard, et assure le bon déroulement de cet événement estival en veillant à la sécurité des jeunes. Chaminda est un être passionné et concerné par la thématique de l’intégration des étrangers et de la diversité culturelle. Sa présence quotidienne auprès de ces jeunes, son énergie, sa générosité, son bon sens et son engagement sincère auprès d’eux sont ses atouts. Il a ainsi naturellement réussi à créer et à assurer un lien extrêmement précieux avec les jeunes.

Claudia Gallo

Fondatrice, responsable des activités culturelles et sportives

Licenciée en Sciences sociales à l'Université de Lausanne, enseignante spécialisée (en formation Master en enseignement spécialisé à la HEP) et comédienne (cours Florent, à Paris).

Fille d’immigrés uruguayens, Claudia Gallo a toujours été sensible à la question des migrants et à la diversité culturelle. En 2003, elle effectue un stage au Bureau cantonal d’Intégration des étrangers et à la prévention du racisme. Après son master en anthropologie de la santé (SSP), elle est engagée en 2013 au CREAL (centre de ressources pour élèves allophones) pour l’ouverture d’une classe d’accueil avec des élèves à l’aide d’urgence de l’Établissement Vaudois d’Accueil des Migrants (EVAM). Elle assure ensuite l’ouverture d’une classe pour élèves rom, dans le cadre d’une expérience pilote qui sera renouvelée pour trois mandats consécutifs en 2014 et 2015. Sa collaboration avec le Doyen d’accueil de Lausanne, Christophe Blanchet, lui a permis d’acquérir une expérience de terrain en étant directement confrontée aux problématiques que les jeunes migrants vivent au quotidien, et de se spécialiser en alphabétisation. 

À côté de ses activités d’enseignantes, elle poursuit ses projets artistiques. En 2015, elle collabore à l’écriture du scénario du film de fiction « Fortuna » aux côtés du réalisateur Germinal Roaux. Ce film prend naissance et s’inspire de son travail quotidien avec les jeunes migrants. Pour elle, l’association Alma est un moyen de réunir deux univers auxquels elle tient : celui de la migration et de la diversité, ainsi que l'univers artistique et culturel.

Martial Innocent Ayissi

Coach de kickboxing

D'origine camerounaise, marié et père de trois enfants, Martial vit en Suisse depuis 15 ans. Instructeur expérimenté, il sait lui-même combien la pratique du sport a été décisive dans sa jeunesse passée au Cameroun, en lui apprenant les valeurs essentielles de confiance en soi, de discipline, de respect, de partage, mais aussi en lui offrant de belles opportunités professionnelles. Aujourd'hui, ces jeunes lui rappellent son enfance et son parcours d'immigré. C'est donc avec beaucoup de considération, de passion et d'engagement qu'il aime enseigner aux jeunes pour leur transmettre à son tour son savoir, ses valeurs et son expérience de vie.

Marie-Claude Golaz

Présidente de l’association

Enseignante à la retraite.

Titulaire d’un brevet d’enseignement primaire du canton de Vaud, elle a enseigné dès 1974 dans les écoles primaires de Moudon où elle s’est confrontée à la mixité culturelle des classes à laquelle elle n’était pas préparée. Cela la poussera en 1989 à parfaire sa formation pédagogique à la FAPSE (Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Éducation) de Genève. Licence en poche, elle sera engagée comme enseignante de classe d’accueil à Renens. Touchée par l’engagement et le courage de ses élèves allophones, elle s’intéresse à la richesse et à la diversité de la migration et participe à la commission d’intégration suisse et étrangers (CISE) de Renens en qualité de représentante des enseignants. En parallèle, elle milite à l’AVESAC (Association Vaudoise des Enseignants en Structure d’Accueil) dès sa création en 2004, et sera membre du comité afin de donner de meilleures chances d’insertion professionnelle et de meilleures perspectives scolaires aux élèves issus de la migration. Sa dernière expérience professionnelle à la tête d’une classe d’accueil composée presque exclusivement de mineurs non accompagnés (MNA) mettra en lumière toute la complexité de la tâche de passeur de savoir. Aujourd’hui retraitée, elle poursuit son engagement à la permanence Info Naturalisation à Renens qui permet à des personnes résidentes en Suisse et issues de la migration de se préparer à leur audition de naturalisation.

Chaminda Maillardet

Educateur autodidacte, moniteur à l'Espace 44, centre socioculturel des Bergières, et technicien hardware

Travaillant depuis 2004 à l’espace 44, Chaminda est doté d’une grande expérience de terrain dans le domaine de l’animation et de l’éducation, et dans la gestion des conflits des pré-adolescents aux jeunes adultes. L’espace 44 est un espace convivial intergénérationnel fréquenté aussi par les jeunes de classe d’accueil des Bergières, qui y viennent échanger, partager, manger, jouer au babyfoot et au billard. Ainsi, il connait, suit et motive depuis plusieurs années certains de ces jeunes qui viennent également à notre cours de kickboxing. Il fut l’initiateur des cours de freeboard donnés à la Vallée de la Jeunesse et travaille également chaque été au Lausanne sur Mer depuis 2015, en tant que moniteur sportif polyvalent. Il y donne des cours de freeboard, paddle, mayak, kayak, basket, ping-pong et encore longboard, et assure le bon déroulement de cet événement estival en veillant à la sécurité des jeunes. Chaminda est un être passionné et concerné par la thématique de l’intégration des étrangers et de la diversité culturelle. Sa présence quotidienne auprès de ces jeunes, son énergie, sa générosité, son bon sens et son engagement sincère auprès d’eux sont ses atouts. Il a ainsi naturellement réussi à créer et à assurer un lien extrêmement précieux avec les jeunes.

Stéphanie de Meyer Surian

Secrétaire de l’association

Stéphanie de Meyer est enseignante dans une classe d’accueil. Son intérêt pour l’intégration des jeunes issus de la migration pendant plus de 20 ans s’est construit à partir d’un itinéraire aussi varié que surprenant. Peintre de rue, licenciée en philosophie, en littérature et en psychologie, décoratrice de chalets d’alpage, cuisinière gourmande et restauratrice, écrivain en herbe, fée du logis, Stéphanie de Meyer a toujours conduit ses projets autour de la créativité et de la découverte. Son parcours au Nicaragua et à Madagascar l’invite à mesurer toute la complexité des situations des jeunes qu’elles accompagnent.

Thierry Michellod

Moniteur de natation

"La natation est un domaine où l'on peut expérimenter des concepts dont on entend beaucoup parler, mais qui ne sont pas toujours faciles à appliquer ou à accepter dans la vie quotidienne, en particulier quand on rencontre des difficultés. Ce sont des notions comme le fameux lâcher-prise, ne pas écouter ses peurs, taire son mental, faire confiance à la vie et aux lois de la physique, être attentif à ce que l'on ressent. Nager peut sembler être un exploit si l'on pense que ce sera grâce à nos efforts, notre intelligence, notre application, notre persévérance, notre courage et nos talents qu'on y parviendra. Il est vrai que si l'on envisage l'eau comme un danger et qu'on est prêt à se débattre pour ne pas s'y noyer, c'est mal parti! Alors que si, au contraire, on pense que l'eau est notre amie, qu'elle nous "aime" depuis toujours puisque sans elle nous ne serions pas là, que c'est elle qui a pris soin de nous dans le ventre de notre mère, que si on lui redonne cette confiance quand on rentre dans l'eau, elle nous portera, nous fera flotter et nous aidera à nager. C'est aussi simple que cela. Si cette méthode pouvait s'appliquer avec autant de succès en dehors de l'eau pour traverser les situations que l'on rencontre dans la vie de tous les jours, ce serait bien agréable. En tous cas, c'est un réel plaisir de partager cela avec les personnes désirant apprendre à nager."

Suleqa Mohamed Salim

Educatrice de la petite enfance et collaboratrice d'Alma

D’origine somalienne, Suleqa arrive en Suisse en 1991 avec sa famille dans un centre de réfugiés de Crissier où elle intègre une classe d’accueil. Après sa scolarité à Renens, elle suit deux ans de stage d’éducatrice ce qui confirme son souhait de vouloir faire ce métier, et, avec une volonté et ténacité, elle entame une formation d’éducatrice de la petite enfance, métier qu’elle exerce depuis 10 ans à Lausanne. En 2013, elle apporte régulièrement son aide et son soutien pédagogique à un jeune Somalien de la classe d’accueil de Marie-Claude Golaz, qui manque de ressources pour s’adapter aux exigences scolaires. Elle assurera durant deux ans cet accompagnement à Renens. Dans les activités de l’association Alma, elle dispense l’énergie, la qualité de cœur et d’enthousiasme d’une jeune femme profondément concernée par les questions de la migration. Son aide dans la médiation culturelle avec les familles somaliennes est très précieuse pour Alma.